« Le retour » option 1 : Vilsberg

C’était une journée étrange, un peu comme à la sortie d’un cauchemar sans pour autant savoir si on n’allait pas le refaire la nuit d’après. Alors autant savourer la journée présente. Carpe diem, comme disaient les Romains, ça s’applique bien à ce 17 mai 2020.

Dans le respect des consignes en vigueur, Alsarando a proposé deux randonnées distinctes aujourd’hui. Celle-ci au départ de Vilsberg, a réuni 9 personnes à l’entrée de la Moselle, et nous a fait marcher entre champs et forêts. Un rien de montée, un soupçon de descente, des rappels des règles durant cette période si particulière, mais il y avait aussi de l’horizon, du soleil, l’odeur du fumier, les papillons, l’ambiance de la campagne, des gens heureux de se retrouver, ou de voir du monde, bref tout ce qui nous a tant manqué durant ces semaines d’isolement. Nous sommes retournés sur les traces d’Emile Erckmann au  19ème siècle, et nous avons même fait un crochet par Berlin ! Enfin presque…

Pour cette reprise nous avons vu quelques étonnantes sculptures en grès puisque nous avons mixé le circuit de l’Eselbahn et celui des sept sculptures. Et il y avait même une chapelle aux vitraux modernes et naïfs. Et sur le registre à l’entrée, des remerciements émouvants de personnes heureuses d’avoir pu retrouver la chapelle de Bonnefontaine après ces deux mois, heureuses que la vie reprenne.

On aurait presque eu envie d’y déposer une prière pour l’avenir.