Le Soultzerkopf et le Four-à-Chaux

La météo n’était pas franchement des meilleures… Et alors ? Rendez-vous dans le coin de Lembach pour une ascension douce puis plus sportive du massif du Hochwald, dans la forêt de Pfaffenbronn.

Après la pluie fine, voici le brouillard qui laissait douter de ce que nous allions voir au sommet. Et pourtant un peu plus haut, la vallée de la Sauer apparaissait baignant dans la fameuse mer de nuages. C’est au Soultzerkopf, dans l’abri mis à disposition par le Club Vosgien, que nous avons pu déjeuner au sec. Quant à la vue sur l’Outre-Forêt, on repassera, car le coin se cachait plus ou moins dans la brume. Ce qui ne nous a pas empêchés d’admirer la Forêt-Noire, et de distinguer « la Cathédrale », repère que nous recherchons fréquemment lorsque nous arrivons à des points de vue.

La randonnée a été courte mais s’est complétée par 1,5 km de marche durant la visite guidée du Four-à-Chaux, ouvrage de la Ligne Maginot construit entre 1930 et 1935. Impressionnant ouvrage souterrain, somme de l’ingéniosité des ingénieurs militaires de l’époque, mis en valeur par la guide qui nous a emmenés durant deux heures dans ce décor incroyable, en nous fournissant nombre d’anecdotes et d’explications passionnantes. On y trouve même un plan incliné souterrain…

L’ouvrage est toujours propriété de l’armée, et les visites sont possibles grâce à ces bénévoles qui en même temps préservent et entretiennent le site.

https://www.lignemaginot.fr/the-limekiln/