En semi-nocturne vers Andlau

Il ne faut jamais vendre la peau de l’hiver avant de l’avoir passé… Ou quelque chose comme ça. Alors avant d’aborder le printemps qui promettait déjà d’arriver, voici encore une jolie balade hivernale.

Au départ, visite de l’abbatiale Sainte-Richarde et de l’église Saint-André, avant d’enchaîner les points de vue sur Andlau, notamment depuis le Rocher de la même Sainte-Richarde. Non loin de Pâques, cela évoquait plutôt une carte de vœux de Noël avec les toits enneigés des maisons à colombages et le halo des lampadaires.

Après la ruine du Spesbourg, dîner en ferme-auberge où nous étions presque seuls, la neige ayant peut-être découragé des amateurs. Il en tombait tellement que nous aurions pu faire le parcours en raquettes, mais nous avons compensé par quelques glissades !

Une fête d’anniversaire au crémant et nous voici de retour par les vignes, avec toujours la vue sur le bourg enneigé. En résumé : super soirée… super ambiance… super neige… super repas…!