Week-end jour 1 : dans le brouillard vers le Purpurkopf

Oh, la journée a débuté dans le brouillard dont elle n’est pas vraiment sortie, mais elle nous a emmenés à la découverte de l’extraordinaire crèche animée de l’église de Grendelbruch, dont un car de touristes nous avait déjà fait comprendre que c’était exceptionnel. Et puis un chouette sentier forestier a pris le relais pour nous arrêter au niveau d’une ancienne carrière de meules, en plein pays des chercheurs d’or. Mais la pépite, c’était ce groupe de pierres dressées sortant du brouillard qui leur donnait un aspect fantastique. Bon, vu le brouillard, le Signal de Grendelbruch, ce ne sera pas aujourd’hui ! Nous aurons au moins vu l’oratoire à la sortie du village.

C’est le genre de week-end où l’on a tout simplement envie de dire merci. A l’organisateur du week-end, à tous celles et ceux qui l’ont aidé, et à toutes les personnes qui y ont participé, un jour, ou le week-end complet.

Le style de soirée dont on se souvient, crémant, buffet, tubes des seventies et eighties, concours de ronflements dans les dortoirs, après s’être souhaités un très bon 29 décembre, et surtout la santé ! Si, si, à minuit, on a même fait le compte à rebours !