Visite de Maulbronn

An de grâce 1139. Nous moines cisterciens de Neubourg quittons notre Alsace pour fonder la ville de Maulbronn. Nous construisons une splendide abbaye m’sieur l’abbé et tout à coup nous vient une image, une lumière, un éclair, une vision… Nous voyons l’avenir m’sieur l’abbé.

Dans 880 ans, m’sieur l’abbé, un tout petit groupe de bipèdes viendra sur les traces de ses ancêtres alsaciens, et rendra grâce à notre abbaye. Nous les voyons coiffés d’étranges protège-oreilles d’où sortira une voix venue d’on ne sait où, pour leur conter l’avenir de notre abbaye. Les oracles nous prédisent que dans bien des siècles y séjourneront un astronome et un écrivain, Johannes Kepler puis Hermann Hesse. Que notre abbaye deviendra célèbre pour son escalier, son cloître, son architecture et la qualité de son instruction.

Que dites-vous m’sieur l’abbé ? Oui nous voyons aussi qu’un jour se perpétuera ici une tradition nommée « marché de Noël » qui fera bouillir le vin de notre vigne jusqu’au solstice d’hiver. Et nous voyons qu’à l’aube du troisième millénaire, lesdits bipèdes sauront encore et toujours transmettre le vice, le péché, le péché de la gourmandise, m’sieur l’abbé.

Même qu’ils donneront à leur péché favori le nom de la sombre montagne hantée au bord du Rhin, la Forêt-Noire. Oui m’sieur l’abbé.