Sur les Hauteurs de Pierre-Percée

La météo nous annonçait une journée mitigée, et finalement oui, nuages, soleil, vent, et temps un peu lourd, étaient au menu. Mais pas la pluie !

Aujourd’hui, retour à Pierre-Percée par un itinéraire différent qui nous a permis d’aller jusqu’à la Vierge Clarisse, avant de revenir plus ou moins le long du lac. Ce parcours-là nous était jusqu’ici inédit.

Nous avons appris qu’un café allongé n’est pas la même chose qu’un café rallongé, et qu’un café liégeois, ce n’est pas un café viennois. Cela compliquait la commande pour le pot dans la dernière partie de la randonnée mais assurait le côté culturel de la sortie…

Au final, nous avons toujours plaisir à redécouvrir le Lac de Pierre-Percée, lac artificiel créé au début des années 1990, lié au refroidissement de la centrale de Cattenom, située bien plus loin…

Et c’était aussi l’occasion de refaire une marche commune avec nos amis des Ogays de Offenburg.