D’Obernai à Barr, par Sainte-Odile

Après nous être retrouvés à la gare d’Obernai et avoir attendu l’arrivée des trains, nous nous sommes retrouvés à 7 pélerins (et pélerines, même sans pluie) pour cette randonnée religieuse.

Ensuite, ce fut la traversée de la belle ville d’Obernai en longeant la synagogue, la Halle aux blés et la Kappelturm, puis nous avons contourné Bernardswiller. A travers champs et vignes nous nous sommes approchés de Saint-Nabor et du Mont Sainte-Odile qui nous offrait un angle de vue inhabituel.

Traversant Saint-Nabor, nous avons brièvement visité la charmante petite église avant d’attaquer le gros moment de la journée, notre chemin de croix, la montée la plus directe mais aussi la plus raide pour atteindre l’abbaye.

Dans une forme éblouissante et aidés par une météo parfaite, soleil mais pas trop chaud, nous étions attablés dans la cour avant 13 h pour notre collation mystique à base de pain, de vin et de bretzels….

En repartant nous avons suivi le Mur Paien en direction du Maennelstein, de ses rochers et de ses points de vue. Une belle descente, ponctuée de kiosques, nous a amenés vers le bar à vins… euh non…. vers les vins de Barr.

Et là le miracle de la multiplication des …. randonneurs,  puisque, surprise, nous avons croisé la marche gourmande annuelle de la localité. Noyés dans une foule de marcheurs imbibés et gais, eux aussi, nous avons été portés vers la place du marché où nous avons bu un coup au son des tubes des années 80 joués par un orchestre énergique et repris par un choeur alcoolique.

Fin de la randonnée à la gare où nous nous sommes quittés, l’une pour Sélestat, les autres en direction d’Obernai et autres nids.

Merci à nos animatrices qui ont préparé et à notre animateur, pour ce parcours qui, dans un lieu tellement connu et parcouru, nous a fait découvrir des points de vue originaux.