De Schirmeck au Mémorial d’Alsace-Moselle

C’était une balade estivale qui nous a menés depuis la gare de Schirmeck autour du massif du Kohlberg. Du coup, le Donon et le Climont se sont proposés sous des angles différents, inédits pour nous, avec le déjeuner au choix à l’ombre ou au soleil, à l’abri de Colbéry. Et en prime, un menhir, posé là non par Obélix, mais par les Géants du Nideck !

De retour à Schirmeck, le Mémorial de l’Alsace Moselle nous a fait voyager dans le temps de manière saisissante, de 1870 à nos jours en insistant particulièrement sur la période 1939-1945. Les images, le son, et le ressenti physique de la visite, tout nous faisait vivre ce quotidien de l’évacuation, de la Ligne Maginot, de la drôle de guerre, de l’incorporation de force, ou encore des camps, avec un réalisme effrayant.

De cette plongée dans l’histoire tourmentée de l’Alsace et de la Moselle, avec beaucoup d’humilité, nous sommes ressortis en nous disant que c’est beau de profiter de la vue sur les Vosges dans la lumière de la fin du jour.