Bitche, entre ville et nature

Peu avaient envie de se lever en ce dimanche matin pluvieux, mais six personnes se sont retrouvées à Bitche, réfugiées sous l’auvent de l’Office de Tourisme en attendant le départ !

Entre ville et nature, nous avons voyagé en Asie et en Afrique au travers d’animaux que nous ne nous attendions pas à rencontrer dans ce coin de Moselle, entre chameaux, eh oui, et grues couronnées, eh oui. Avec même une cascade à côté de laquelle les chutes du Niagara évoquent un jet de douche au pommeau entartré. Oui bon, c’est exagéré, mais il faut bien donner l’envie de regarder les photos.

Au Ravin du Loup, les balles sifflaient à nos oreilles et ricochaient sur le rocher alors que les coups de fusil résonnaient… eh non, pas à ce point, mais quand même, les chasseurs étaient tout proches et nous avons dû modifier notre parcours pour ne pas randonner « à nos risques et périls » selon les mots mêmes de l’un de ces « amis de la nature » monopolisant la combe du Ravin du Loup.

Au final, la pluie nous aura plutôt épargnés et nous étions contents de nous être aérés !