Les chapelles autour d’Avolsheim

Un début d’année très spirituel était proposé aujourd’hui, avec une église comme point de départ, et une chapelle à chaque virage, ou presque ! Chacune posée là en pleine nature, par les hasards de l’Histoire, et ayant survécu à sa manière à ses aléas, parfois au village disparu qui l’entourait.

Beaucoup de poésie aussi dans les décorations des villages traversés, pour nous faire rêver un peu. De quoi oublier les kilos de boue accrochés à nos chaussures, décrochés lors d’un passage dans un pré, et repris aussitôt après dans le prochain chemin.

La lumière y était pour quelque chose aussi, faisant briller encore davantage le Sacré-Cœur local tout doré sous les nuages, cela tout en apprenant que cette statue monumentale a été érigée ici en signe de paix, en… 1912, et dirigée symboliquement vers le Fort de Mutzig.

Même Vauban était de la partie avec le barrage qu’il a érigé à Avolsheim, et le Canal de la Bruche destiné à approvisionner en blocs de grès la construction de la Citadelle de Strasbourg.

Côtés animaux, ce sont surtout des oies bruyantes et des canards gourmands que nous avons croisés. D’ailleurs à propos de gourmandise, la journée s’est terminée autour de la galette des rois, nous ne pouvions ni ne voulions y échapper !