A très bientôt… (prochaines sorties reportées)…

Eh oh, les randonneuses, les randonneurs, déconnez-pas, revenez ! Les copines et moi on vous attend ! Nous, on a eu la vache folle, on s’en est remises, vous laissez pas abattre (sans jeu de mots…).

C’est pas parce qu’on a été folles que vous devez l’être aussi, LGBT ou pas ! Vous nous manquez déjà sur les sentiers. On a envie de vous revoir très vite, nous. On veut poser pour d’autres photos que celles-là, depuis 2016 à 2019, on en veut des nouvelles. On veut vous lécher les joues, on veut vous courir après, on veut vous piquer de la bouffe, on veut vous accueillir d’un air indifférent (mais en fait on fait semblant, question d’orgueil car on est super curieuses). On veut vous faire du bon fromage, on veut vous assourdir avec nos cloches, on veut vous faire caresser nos museaux, on veut vous attendrir avec nos veaux, on veut de la compagnie, on se fait chier toutes seules là-haut, nous !

On est prêtes à vous pardonner votre odeur de crème solaire, on s’engage à ne plus poser nos bouses sur les sentiers, et même qu’on envisage de faire un munster qui sent la myrtille.

Mais revenez ! On ne va pas vous voir pendant quelques semaines mais ensuite vous revenez, promis ? Vous nous virez ce virus à la con et on dansera sabots contre chaussures tous ensemble une de ces javas que même le Schiessrothried en deviendra prononçable !

Portez-vous bien randonneuses et randonneurs, on pense très fort à vous. A très vite ! Bisous rapeux.